basket31.tv

L'essentiel de l'actu basket en Midi-Pyrénées

Toujours privée de Ludovic Vaty et Florian Lesca, l’UTLPB a fait bonne figure face à des Caennais qui ne sont qu’à une victoire de la première place.

Malgré tous les efforts de Fabien Bondron, l’Union n’a pu réaliser l’exploit face à Caen (76-85)

C’était la deuxième confrontation avec Caen cette saison pour l’Union, et elle se termine par une deuxième défaite face aux troupes d’Hervé Coudray.

Pourtant, l’analyse des deux rencontres laisse envisager la progression des joueurs d’Alexandre Casimiri sur la période, l’aller ayant eu lieu début octobre.

Contrairement à la troisième journée (défaite 97-63), les Bigourdans ont cette fois lutté pendant une mi-temps (25-19, 10e puis 45-46, 20e) grâce au trio formé par Xane D’Almeida (12 points à 5/17, 7 rebonds, 13 passes et 1 interception), Jourdan Demuynck (21 points à 7/17, 5 rebonds, 2 passes, 1 interception et 1 contre) et Fabien Bondron (17 points à 6/10, 4 rebonds, 2 passes et 1 interception).

Face à eux, les Unionistes ont une nouvelle fois trouvé un collectif puissant (6 joueurs à plus de 10 d’évaluation, comme à l’aller), avec notamment un Sébastien Cape auteur d’un début de match plein de caractère pour ses retrouvailles avec le Quai de l’Adour (13 points à 5/11, 5 rebonds, 2 passes et 3 interceptions).

Malheureusement pour Alexandre Casimiri et ses boys, le troisième quart-temps, totalement à sens unique (19-6 pour le CBC !) a fait basculer la partie en faveur de Ludovic Chelle (14 points à 5/9, 6 rebonds, 2 passes), Moustapha Diarra (11 points à 4/9, 8 rebonds, 1 interception et 1 contre) et consorts (51-65, 30e) face aux nombreuses approximations locales.

La bonne dernière période tarbo-lourdaise (25-20 pour l’Union) avec l’adresse retrouvée de Demuynck, D’Almeida et leurs coéquipiers n’a pu effacer l’éclat concédé, mais elle a permis de montrer la pugnacité d’une UTLPB dont le visage a bien changé depuis la précédente rencontre entre les deux équipes (76-85, score final).

Au rayon des satisfactions, Mantas Kazonas (13 points à 5/6, 3 rebonds, 1 passe) et Mantas Virbalas (8 points à 3/6, 6 rebonds) ont été plutôt efficaces, mais cela a été bien trop peu pour stopper le talent d’un BJ Monteiro qui a une nouvelle fois impressionné (21 points à 7/11, 5 rebonds, 2 passes et 1 contre) les observateurs présents.

Prochain rendez-vous dès vendredi soir en déplacement au GET Vosges, l’un des autres membres du top 5.

Les marqueurs :

Pour Tarbes-Lourdes : J.Demuynck (21), F.Bondron (17), M.Kazonas (13), X.D’Almeida (12), M.Virbalas (8), A.Imhoff (3), A.Thimon (2), L.Vaty (NPJ), V.Berenguel (NPJ), S.Cayol (NPJ).

Pour Caen : B.J.Monteiro (21), L.Chelle (14), S.Cape (13), M.Diarra (11), B.Pope (9), T.Cornely (8), J.Sinica (5), R.Gordon (4), E.Plateau, E.Djedje.

Categories: Nationale 1

One Response so far.

  1. […] n’est vraiment pas passé loin vendredi contre une grosse équipe de Caen qui joue les premières places. Ce résultat est d’autant plus correct qu’il vous manquait 3 […]