basket31.tv

L'essentiel de l'actu basket en Midi-Pyrénées

Les Gimontoises partent avec un léger avantage car évoluant en prénationale, tandis que leur adversaire évolue un cran en dessous.

Elodie Bessières a remporté son duel face à son ancienne coéquipière Laetitia Maury (photo : Sébastien Clavaud)

D’entrée, les deux équipes sont dans l’ambiance, poussées par un public nombreux, et ce sont les filles de Puycasquier les premières en marche. Plus adroites, elles mènent après 3 minutes, 13 à 5.

Sur des ballons mal négociés en attaque par les Blanches, Gimont lance des contre-attaques et revient à 13 à 11.

Le ton est donné, les deux formations ne sont pas là pour attendre et défendre, elles veulent marquer des points.

Auxane Moulis prend le jeu à son compte pour le moment pour Puycasquier avec réussite, mais elle s’use beaucoup, et sa sortie correspond avec un regain de domination pour les Rouges de Gimont.

Les deux équipes se séparent après 10 minutes sur un score de parité 20 à 20, malgré un handicap positif de 7 points en faveur de  Puycasquier.

Changement de décor pour le seconde période, c’est maintenant la défense qui s’exprime de part et d’autre, avec un 2-0 pour Gimont en trois minutes de jeu.

Les Blanches sont totalement dépassées en attaque pour le moment, tous les tirs sont contestés et après 6 minutes de jeu, toujours pas le moindre point à l’horizon pour le RSP.

A l’opposé, les Rouges ont la réussite avec elles et mènent 30 à 20 à la 17e minute, le collectif se partageant l’alimentation du score.

Le cauchemar aura duré 8 minutes et demi pour Puycasquier, qui marque sur la fin, mais les Gimontoises se sont échappées à la mi-temps, 36 à 24.

Auxane Moulis a semblé bien seule à la marque lors de la finale de Georges Estève (photo : Sébastien Clavaud)

Les Rouges ont décidé de tuer tout suspense dès le début de la troisième période, Elodie Bessèires se fait plaisir, 46 à 24 après 3 minutes et demi de jeu en deuxième mi-temps.

Timide réaction de Puycasquier, avec deux paniers marqués en périphérie, mais le rythme est clairement à l’avantage de Gimont, où la rotations est plus complète, et où Léa Loubet-Lescoulié domine dans le jeu intérieur face à son ancien club (50-28, 27e).

Le temps défile mais les Blanches ont toujours autant de mal à s’approcher de cercle dans de bonnes conditions.

Leur défense est quand même montée d’un cran, au moins elle n’encaissent plus de panier. Le score est de 50 à 31 pour l’ESG après trois quart temps.

Les Gimontoises reprennent leur marche en avant, et haussent aussi leur défense par la même occasion (58 à 31, 34e).

La suite de la période ne changera pas de physionomie, les Rouges dominent, les filles de Puycasquier se résignent à accepter la défaite, très lourde compte tenu de leur parcours.

Gimont s’impose finalement 66 à 34, et remporte une nouvelle fois, avec brio, le trophée Georges Estève.

Les marqueuses :
Pour Puycasquier : A. Moulis (14), L. Galli (4), L. Bergès (3), M. Bergès (2), E. Delom (2), L. Maury (2), L. Saura, J. Not, C. Rocca. Coach, S. Trépout.

Pour Gimont : E. Bessières (17), L. Loubet-Lescoulié (12), T. De Oliveira (10), N. Delage-Germa (9), M. Castadère (5), E. Miloungui (5), S. Piccin (3), I. Laffont (3), A. Loubet-Lescoulié (2), A. Bessières. Coach: F. Saint-Picq

Categories: Régional

Comments are closed.