basket31.tv

L'essentiel de l'actu basket en Midi-Pyrénées

Après deux défaites consécutives, le TBC doit vite se sortir de l’impasse et ce au travers d’un périlleux déplacement sur l’Île de Ré pour y affronter l’USV Ré Basket, qui sort lui d’une défaite frustrante à Brissac. Une fois de plus après avoir maîtrisé la majeure partie de la rencontre, le TBC craque sur la fin pour s’incliner au final sur le score de 69 à 61.

Xavier Pasut et les Toulousains avaient le match en main à Ré, avant de le laisser filer (photo : Eric Becker)

Xavier Pasut et les Toulousains avaient le match en main à Ré, avant de le laisser filer (photo : Eric Becker)

Pourtant les joueurs d’Arnaud Brogniet entament parfaitement leur rencontre, et ce malgré l’absence toujours aussi préjudiciable de Pascal Tajan, pas prêt à temps pour reprendre la compétition.

Agressifs en défense, les visiteurs peuvent compter sur un Xavier Pasut de gala dans ces premières dix minutes durant lesquelles il en profite pour inscrire 9 points et créer un écart assez logique au score.

Philippe Papiyon, la recrue venue de Frontignan garde les siens dans le coup avec 6 points sur la période, un total bien maigre par rapport au rendement des locaux après 10 minutes (12-21, 10e).

La défense est l’un des fers de lance des joueurs de Brogniet à l’entame de ce second quart-temps, pour preuve, elle réussit à cadenasser les deux scoreurs des joueurs de Christophe Beaufils que sont Dawson et Olafsson, bloqués à respectivement 3 et 4 points à la pause.

A l’inverse, Hugo Argueil artille par deux fois à trois points, et Pasut poursuit son chantier à l’intérieur. L’écart continue à se creuser puisqu’à la pause les visiteurs sont à la surprise générale devant sur le score de 28 à 42.

Le retour des vestiaires signe le retour au premier plan de la recrue américaine Marc Dawson Jr qui réalise un véritable festival dans ces premières minutes, puisqu’il inscrit 6 points consécutifs pour remettre ses coéquipiers dans le droit chemin.

Il entraîne avec lui le capitaine Frédéric Beuzelin et un Papiyon toujours présent à son relais. Malgré cela, les Toulousains ne se laissent pas abattre, Benjamin Hue puis Robin Naval sonnant la révolte.

Au final, les visiteurs limitent la casse en ne concédant que 6 points d’écart dans ce quart-temps, ce qui leur laissz une avance relativement suffisante au regard de la physionomie de la partie (47-55, 30e).

Cependant rien ne va se passer comme prévu pour les joueurs du TBC, qui vont tout d’abord être victimes d’une adresse défaillante, à tel point que seulement 6 petits points sont inscrits par les joueurs de Brogniet en 10 minutes.

Par la suite, ils vont tomber face à un Olafur Olafsson de gala. L’ancien de Grindavik en Express League Islandaise va prendre feu est inscrire 10 points dans la période pour doucher tout espoir de victoire des Toulousains, dépassés dans l’agressivité et dans le combat.

Les locaux infligent finalement un sévère 22-6 au TBC qui ne peut que constater les dégâts, et s’incliner sur le score de 61 à 69, lors d’une partie où ils pourront s’en vouloir de ne pas avoir su tuer le match plus tôt.

Les marqueurs :

Pour l’USV Ré : M.Dawson (15), O.Olafsson (14), F.Beuzelin (12), P.Papiyon (10), P.Badiane (10), M.Poiroux (8), C.Albert, J.Delmas, W.Molongo.

Pour le TBC : X.Pasut (16), H.Argueil (11), P.Bonnelalbay (10), B.Hue (9), T.Crapez (5), R.Naval (4), A.Dabadie (4), T.Nicolas (2), R.Denis et L.Thiry.

Categories: Nationale 2

Comments are closed.