Basket31.tv

L'essentiel de l'actu basket en Midi-Pyrénées

Après le court revers concédé la semaine dernière face à Charleville-Mézières (3e du championnat), l’UTLPB n’a pas démérité face à Angers (2e) mais s’incline à nouveau à domicile face à l’un des ténors de Nationale 1 (92-99).

C’est l’avis de tous, ou presque, en Nationale 1 : l’Union fait partie des empêcheurs de tourner en rond, des solides équipes qui vont embêter les gros et contre lesquelles il n’est jamais aisé de s’imposer. La maxime s’est une nouvelle fois vérifier ce vendredi au Quai de l’Adour, où les protégés d’Alex Casimiri ont bien lutté face aux Angevins.

Eric Bosc et ses coéquipiers ont bien embêté les seconds du championnat (photo : Benjamin Bonneau)

Eric Bosc et ses coéquipiers ont bien embêté les seconds du championnat (photo : Benjamin Bonneau)

Durant les premières minutes, les Bigourdans imposent leur rythme aux joueurs de Vincent Lavandier, qui peste sur son banc suite aux nombreuses maladresses commises par ses troupes. Les seconds sont à la peine et terminent les dix premières minutes de la rencontre avec quatre points de retard (22-18, 10e).

Malgré la colère du coach des visiteurs, les Tarbo-Lourdais ne s’en laissent pas compter et débute le deuxième quart avec beaucoup d’agressivité, prenant rapidement dix longueurs d’avance (30-20, 12e). Les leaders angevins Antoine Belkessa et Thibaut Lonzième ramènent cependant le calme côté ABC, qui revient à 4 points (34-30, 16e).

Plus en jambes, ils commencent à imprimer leur rythme, en particulier en attaque, où Richie Gordon fait des misères à la défense locale. Trop imprécis et dispendieux, les boys de Casimiri lâchent peu à peu du lest et multiplient les erreurs bêtes. A la mi-temps, ils sont menés de deux points (43-45, 20e).

Le deuxième acte commence pourtant mal pour les visiteurs, qui perdent leur ailier titulaire Thibaut Lonzième, blessé à la cheville après être mal retombé dans la raquette. Malgré ce coup du sort, l’ABC est encore devant (51-53, 24e) grâce à une intensité défensive qui a monté de plusieurs crans et qui perturbe les locaux. A la fin du 3e quart, l’UTLPB est toujours à la traîne (63-67, 30e).

Pour débuter le dernier quart-temps, l’Union hausse le ton et se montre beaucoup plus agressive et tente de contrecarrer les plans des visiteurs. Xane D’Almeida est toujours impérial, et livre un superbe duel avec Carlos Cherry, qui avait été sacré l’an passé meilleur meneur de NM1. Malgré tous les efforts des Bigourdans, les Angevins tiennent bon grâce à leur jeune triplette Suhard / Sidibé / Doumbia.

Les Tarbo-Lourdais s’inclinent finalement 92-99 au terme d’une rencontre très plaisante. Xane D’Almeida termine avec 22 points à 7/10, 4 rebonds, 16 passes et 4 interceptions pour 39 d’évaluation en 39 minutes, tandis que Raphael Giaimo ajoute 19 points à 8/13 et 7 rebonds pour 19 d’évaluation en 24 minutes.

En face, Carlos Cherry (27 points à 8/15, 2 rebonds et 8 passes pour 27 d’évaluation en 38 minutes), Richie Gordon (23 points à 8/10, 11 rebonds, 2 passes et 4 interceptions pour 29 d’évaluation en 36 minutes) et Hugo Suhard (13 points à 5/7, 3 rebonds et 6 passes pour 19 d’évaluation en 25 minutes) auront été les bourreaux des hommes de Casimiri. La semaine prochaine, l’UTLPB se déplace à Vichy, qui reste sur 3 défaites de suite et que l’Union avait éliminé de la Coupe de France début janvier.

Florian Lesca (photo : Benjamin Bonneau)

Florian Lesca (photo : Benjamin Bonneau)

Categories: Brèves, Nationale 1

6 Responses so far.

  1. paul dit :

    .

    ñïàñèáî çà èíôó.

  2. barry dit :

    .

    ñïàñèáî çà èíôó.

  3. Philip dit :

    .

    ñïàñèáî!