basket31.tv

L'essentiel de l'actu basket en Midi-Pyrénées

Au terme d’une rencontre qu’il semblait maîtriser, le TBC a fini par s’incliner d’un point contre un CEP Lorient accrocheur et adroit.

Maurice Carter, en relais de Cliff Colimon, n’a pu empêcher la défaite du TBC (photo : Sébastien Clavaud)

Longtemps amorphe, le nombreux public toulousain a eu l’occasion de s’enflammer lors des dernières minutes d’une partie pendant laquelle le TBC est passé par de nombreux hauts et bas, par la faute d’un collectif peu huilé, d’une défense poreuse et de la concentration défaillante de certains de ses joueurs.

Privé de Xavier Pasut, en tenue mais ménagé suite à une petite blessure, Toulouse commençait bien la partie, menant 7-2 avant qu’approximations offensives et largesses défensives permettent à Lorient de refaire son retard et même de passer devant à la conclusion du premier quart-temps (15-18), grâce notamment à l’adresse et à la vista d’un Vincent Pourchot (13 points à 5/7, 9 rebonds, 5 passes) compensant son manque de mobilité par ses excellentes mains.

Le deuxième quart-temps commençait par un nouveau coup dur pour les joueurs de Stéphane Dao : Clifford Colimon s’écroulait en se tenant la cheville et ne revenait pas de la partie.

Fraîchement arrivé au TBC, Maurice Carter devait donc prendre en charge la mène de l’équipe, ponctuellement relayé par un Pascal Tajan mal à l’aise dans le costume de meneur (mais indispensable en tant qu’arrière puncheur, nous y reviendrons).

Encore mal intégré à l’équipe, peu inspiré en attaque (20 points à 6/15 et 5 passes tout de même), jouant souvent de façon individualiste, Carter avait du mal à driver une équipe qui, de l’autre côté du terrain, voyait Lorient se régaler à trois points : 13/27 au final (48 %) dont 4/6 pour Zack Brown (19 points et 8 rebonds) et 5/8 pour Mathieu Bigote (21 points, un rebond, 2 passes).

Cependant, grâce aux efforts d’Arnaud Dabadie (7 points à 3/8, 3 rebonds, 2 contres) en défense et d’un Mike Joseph principalement concerné de l’autre côté du terrain (27 points à 10/16, 15 rebonds, 3 contres mais une défense « légère » et une inconstance chronique), le TBC finissait la première mi-temps à +2 : 46-44.

Au cours du 3e quart-temps, Toulouse semblait pouvoir faire la différence, comptant même jusqu’à 9 points d’avance grâce aux efforts offensifs de Tony Housieaux (15 points à 5/8, 2 rebonds, 2 passes), Mike Joseph ou Maurice Carter, bien mis sur orbite par un Pascal Tajan (9 points à 4/8, 3 rebonds, 4 passes) au four et au moulin, transmettant à tous sa rage de vaincre.

Mais, en face, les joueurs de Philippe Maucourant ne désarmaient pas. Et si Pourchot passait la plus grande partie de cette seconde mi-temps sur le banc, les Bretons s’en remettaient une nouvelle fois à leur arme favorite, le 3 points, pour revenir petit à petit, Matthieu Missonnier (13 points à 4/7, 1 rebond, 1 passe) et Alexis Dargenton (18 points à 7/15, 5 rebonds, 2 passes) se mettant à l’unisson de Bigote et Brown. Le quart-temps se terminait donc sur le score de 72-69.

La dernière période voyait Lorient commencer le plus fort, profitant à nouveau des largesses défensives toulousaines pour enquiller à trois points ou, lorsqu’un défenseur montait sur un extérieur, pour s’infiltrer près du cercle avec facilité. À ce petit jeu, le CEP prenait à son tour 9 points d’avance, d’autant que le TBC avait de plus en plus de mal à trouver le chemin du panier.

Il fallait que Tajan dans un premier temps (avant sa 5e faute) puis Housieaux, Joseph et Carter se rebellent pour que, petit à petit, les joueurs de la Ville rose refassent leur retard. Mais, malgré les encouragements du public, le TBC n’arrivait pas à reprendre le dessus sur un adversaire qui jouait bien le coup et finissait par l’emporter d’un tout petit point (94-95), le dernier tir toulousain (réussi) étant tenté après la sonnerie finale.

Après avoir reçu ce mercredi l’Élan Béarnais pour les 1/32e de la coupe de France, Toulouse devra se reprendre et afficher un visage plus collectif, tant en attaque qu’en défense, pour aller vendredi prochain affronter des Rochelais connaissant un démarrage laborieux dans cette poule B de NM1. Et il faut espérer que les blessures de Xavier Pasut et Clifford Colimon ne soient pas trop graves, permettant au TBC de voyager avec toutes ses forces vives.

Les marqueurs :

Pour Toulouse : M.Joseph (27), M. Carter (20), T.Housieaux (15), T.Pothion (11), P.Tajan (9), A.Dabadie (7), C.Colimon (3), B. Mondesir (2), B.Gomis (0), X.Pasut (NPJ).

Pour Lorient : M. Bigote (21), Z. Brown (19), A. Dargenton (18), M. Missonnier (13), V. Pourchot (13), J. Semple (5), I. Saounera (4), E. Perroni (2), B. Samake (0).

Categories: Nationale 1

Comments are closed.