basket31.tv

L'essentiel de l'actu basket en Midi-Pyrénées

C’est devant une salle Jacques Baurens pleine comme un œuf que se sont déroulées les finales de la Coupe du Gers, Courrensan s’imposant chez les garçons et Auch chez les filles.

  • Finale Masculine : Courrensan l’emporte face à Jegun (66-63)

Valentin Braem et Courrensan ont finalement eu le dernier mot face à Jegun (photo : Sébastien Clavaud)

Dans le premier match de l’après midi, la finale oppose l’équipe de Courrensan évoluant en RM3 à celle de Jegun évoluant en RM2.

Dès l’échauffement, les supporteurs des deux clans s’en donnent à cœur joie, prouvant le succès populaire de l’événement.

Le coup d’envoi sera donné par le Président Jean-Pierre Suitat, et les deux équipes démarrent bien le match en mettant du rythme.

Puis la maladresse s’installe, aucune des deux formations n’arrive à inscrire le moindre point pendant plus de 5 minutes, la faute au poids de l’événement et à des défense très serrées. Il faudra un panier de loin de Jegun pour débloquer la partie,  17-12 pour Courrensan.

Le deuxième quart-temps démarre bien, avec deux paniers à 3 points pour Courrensan d’entrée, mais la réplique est immédiate de la part des Jegunois.

Loïc cCramer installe sa persuasion dans la raquette avec ses contres, et les Blancs ont beaucoup de mal à s’approcher du cercle.

On est toujours sur l’écart initial, 26-19. À l’image de la période  précédente, les deux équipes ne marquent ensuite plus pendant quelques minutes.

En cette fin de mi-temps, les deux teams se répondent de loin, mais ce sont clairement les défenses qui dominent. A la faveur d’une fin de quart-temps mieux maîtrisée, notamment par Nicolas Dal Corso, Courrensan conserve le handicap du début de match.

C’est encore Courrensan qui rentre mieux dans le troisième quart-temps avec un 7-0 d’entrée portant l’écart à 14 longueurs. On a néanmoins un match de série puisque c’est au tour de Jegun de passer un 7-0 et de revenir dans le match.

La tension est dès lors palpable, et le score n’évolue pas, avec toujours les pensionnaires de RM3 en tête(48 à 40, 30e). Les Jegunois n’arrivent pas à recoller malgré leur bonne volonté et les Blancs maîtrisent, répondant sur chaque panier marqué par l’adversaire.

Tout est une question d’adresse et à ce jeu là c’est Courrensan qui domine, 54-40. Le temps passe, et à force de patience, Jegun retrouve ce qui lui manquait. Les Bleus plantent trois triples de suite et revient à 5 points, avant que Nicolas Dal Corso n’éteigne l’euphorie.

La fin de match est pleine de suspens, et les acteurs nous rejouent le scenario de l’année précédente.  Jegun arrive à prendre l’avantage sur un 2+1 de Loïc Cramer mais Valentin Braem score à 3 points avant que Gaël Marqué n’égalise à 44 secondes de la fin. Ce sera à nouveau Valentin Braem sur un tir en suspension plein d’assurance qui scellera la victoire de Courrensan.

Les marqueurs :

Pour Courrensan (+7)N.Dal Corso (21), V.Braem (11), T.Franceschin (8), P.Duarte (8), B.Tauziede (7), M.Maggesi (2), K.Dubourdieu (1), J.Saint Jours (1), R.Billeres, L.Bernadet.

Pour Jegun : M.Saint-Pe (14), L.Cramer (13), D.Despax (11), G.Marque (7), J.James (7), C.Vitrou (6), R.Bouzigon (2), A.Arsian (2), F.Despax (1), C.Rivière.

  • Finale Féminine : Auch maîtrise son sujet face à la réserve du BEC (48-34)

Noemy Bantwell et Auch ont fait l’écart dans le troisième quart-temps (photo : Sébastien Clavaud)

Place au spectacle pour lancer la deuxième finale de la soirée. L’équipe de l’organisation a placé la barre encore plus haut que l’an passé, avec d’abord un magnifique tifo à la gloire du département.

Ensuite, avec un gros œuf de Pâques suspendu au plafond descend sous les acclamations de la foule, renfermant le Trophée, et il est ouvert par Jean-Pierre Suitat, Emilie Gomis – marraine de l’événement – et par Mme Estève.

Le match des filles peut alors débuter suite à la présentation des équipes sous les projecteurs. Le match démarre lentement, les actrices ont encore la tête dans la spectaculaire présentation de la rencontre.

L’adresse n’est pas encore au rendez-vous, et c’est logiquement l’équipe de Auch qui mène au score, celle-ci se montrant plus agressive dans le jeu en attaque et dominatrice au rebond des deux côtés, 10-8.

Le second quart-temps est parti, mais le match n’a toujours pas commencé malgré les 13 minutes écoulées. On a très peu d’adresse pour le moment des deux côtés, et les nombreux spectateurs assistent à un festival de tir ratés.

La rencontre prend un peu de rythme, mais les filles font trop de fautes, et finalement le score augmente juste avec les lancers. La mi-temps est atteinte sur le score de 20 à 17 en faveur d’Auch.

La deuxième mi-temps commence sous de meilleures auspices, les filles semblent enfin décidées à jouer, et la qualité du jeu s’en ressent.

Les joueuses d’Auch trouvent de l’adresse aux tirs et prennent logiquement 9 points d’avance avec la réussite de Noemy Bantwell.  La domination des Blanches est totale, les Elusates ne s’approchent plus du cercle et la réussite les fuient, 33-24 pour Auch.

Ce sont pourtant les joueuses d’Eauze qui démarrent mieux la dernière période. Le ballon circule plus facilement entre les mains et décale la défense, les tirs sont pris plus en rythme et les joueuses de Ludovic Touja recollent au score 33-28.

Suite à un tir primé réussi au buzzer des 24 secondes, les Auscitaines reprennent néanmoins 8 points d’avance à 2 minutes et 30 secondes de la fin. Les rouges n’ont plus de réussite aux tirs, les filles abdiquent et laissent la victoire leur échapper. Les filles de Bastien Corbin déroulent et s’imposent sur le score de 48-34.

Encore une fois, ce trophée Georges Estève est un succès populaire, avec les arènes de Valence-sur-Baïse pleines pour les deux matchs. Maintenant il faut se re-concentrer pour bien terminer le championnat et accéder au niveau supérieur pour les deux vainqueurs du jour.

Les marqueuses :

Pour Auch : N.Bantwell (14), L.Baumgarth (11), S.Cripia (7), L.Pedeches (6), J.Odriozola-Alosio (4), P.Porte (2), N.Limour (2), A.Graille (1), L.Giovannoni (1), M.Villanneau.

Pour Eauze : A.Minighin (9), D.Breant (7), A.Lamort (6), M.Baulac (5), L.Bessagnet (2), C.Rodriguez (2), E.Larrieu (2), A.Brau (1), C.Saint-Marc, E.Hulshof.

Encore un joli succès populaire pour le Trophée Georges Estève (photo : Sébastien Clavaud)

Categories: Régional

One Response so far.

  1. […] L’an passé, Courrensan en garçons et Auch en filles s’étaient imposés sous les yeux de Jean-Pierre Suitat et d’Emilie Gomis. […]