basket31.tv

L'essentiel de l'actu basket en Midi-Pyrénées

En déplacement en banlieue toulousaine, les Vauréens ont dû redoubler d’efforts pour écarter le collectif de Fabien Perrigault.

Blaise Jean-Pierre et Lavaur se sont fait peur au Net’s (photo : Guillaume Poumarede)

Ce sont en effet les Toulousains qui ont mieux débuté la rencontre, ses cadres Maxime Nauze, Vincent Bessou et Guillaume Anies se montrant exemplaires pour montrer la voie à leurs coéquipiers.

En face, Cheikh Cissé et Blaise Jean-Pierre ont limité la casse à l’intérieur, mais les 21 points encaissés en dix minutes étaient de trop pour espérer prendre les commandes (21-12, 10e).

Les visiteurs ont donc dû se reprendre dans le deuxième quart, avec un Lucas Négrier performant pour amener un peu d’alternance, Cissé et Jean-Pierre poursuivant leur chantier dans la raquette adverse.

C’est donc cette fois du côté du Net’s que le relâchement défensif a été payé cash, puisque les locaux ont tout de même inscrit dix huit unités dans la moitié de terrain adverse, Alex Cara et Aziz Koné tentant de compenser les erreurs commises dans leur camp.

Cela a donc suffi à contenir la remontée tarnaise (39-33, 20e), mais le troisième quart a complètement redistribué les cartes, Jean-Pierre se montrant inarrêtable pour la défense locale, de quoi remettre définitivement son équipe sur les rails (47-47,30e).

Dans la dernière période, les troupes de Fabien Perrigault ont à nouveau tenté d’endiguer la progression des Vauréens, mais les efforts de Mathieu Jourdain et consorts ont été vains.

Tour à tour, Négrier, Proudon, Cissé et Jean-Pierre se sont mis en évidence, et Lavaur a décroché in extremis son huitième succès en neuf rencontres, malgré les absences de Roucou et Niang (62-65, score final).

Les marqueurs :

Pour le Net’s : M.Nauze (19), G.Anies (13), M.Jourdain (9), V.Bessou (6), A.Koné (6), A. Cara  (5), L.Arteil (4), T.Morrales Sorret.

Pour Lavaur : B.Jean-Pierre (22), C.Cissé (19), L.Négrier (13), T.Proudon (5), L.Chacon (2), D.Vieules (2), N.Yakhssef (2), C.Sambé, M.Gaucher.

Categories: Prénationale

Comments are closed.