basket31.tv

L'essentiel de l'actu basket en Midi-Pyrénées

Dominateurs de A à Z, les Auscitains récitent une leçon de basket aux Limougeauds, clairement un ton en dessous de la rencontre.

Jordan Debrie et les Auscitains étaient clairement supérieurs ce samedi soir (photo : Sébastien Clavaud)

Au vue du premier quart-temps produit, rien ne peux arriver à l’escadron de Jérome Seailles, positionné en mode ultra offensif.

Bien lancés par le duo Jordan Debrie / Lucas Thiry, les Gersois plantent dix huit points rien qu’à eux deux, chacun inscrivant au minimum deux banderilles.

Par la suite, c’est le jeu polyvalent de Simon Chaléat qui fait les beaux jours des hôtes de la soirée, pendant que Mathieu Fabre inscrit huit unités, ce dernier restant bien le seul à scorer pour les siens de façon régulière (35-12, 10e).

Déjà en avance de plus de vingt points, le collectif gersois fait tourner son effectif, donnant du temps de jeu à chacun, même si le maître artilleur local, Robin Naval, sort de sa boîte pour s’illustrer dans son domaine de prédilections, tout comme Thiry ou encore Théo De Prada à deux reprises en toute fin de période.

L’écart ne cesse de gonfler en faveur des Blancs de l’ABC, même si les Limougeauds semblent trouver quelques sursauts d’orgueil et d’adresse durant ce second acte, il n’en empêche pas moins que le score parle de lui même une fois la pause venue (62-29, 20e).

Avec une telle avance, les Gersois se reposent en seconde mi-temps, tout en gardant un rythme bien soutenu des deux cotés du terrain.

Et pourtant, ce troisième quart-temps est le plus disputé de tous, car les deux équipes se neutralisent sur ces dix minutes là.

D’un coté, Naval balance deux ogives à longue distance, pendant que Debrie se faufile dans la défense adverse pour scorer. De l’autre, le collectif des Bleus de Limoges arrive enfin à scorer et à rivaliser avec les hôtes de la soirée (80-47, 30e).

Un dernier coup de collier de la part de Bastien Versier et compagnie est fourni pour franchir la barre des cent points inscrits dans une rencontre. A cela s’ajoute l’adresse de Debrie et de Julien Agostini pour continuer à faire grossir le score, tout en anéantissant presque toutes les attaques adverses, qui n’arrivent qu’à atteindre le maigre total de six petits points.

Le match se clôture sur un constat qui ne souffre d’aucun débat, Auch démontrant qu’il est bien l’un des cadors de cette poule C de NM3, et qu’il ne lui manque pas grand chose pour tenter d’aller jouer à l’échelon supérieur (101-53, score final).

Les scoreurs :

Pour Auch : J.Debrie (22), L.Thiry (20), R.Naval (15), S.Chaléat (10), B.Versier (9), K.Mbelo (8), T.De Prada (7), R.Pujolle (6), J.Agostini (3), T.Labric.

Pour Limoges : M.Fabre (13), J.Obouh Fégué (11), L.Chailly (9), A.Virondeau (8), L.Mamadou (5), G.Faurie (2), T.Ritou (2), J.Juge, L.Rybak.

Categories: Nationale 3

One Response so far.

  1. […] Large victoire des SG1 devant Limoges Landouge. Pénultième à domicile samedi avec une place sur le podium en jeu face […]