basket31.tv

L'essentiel de l'actu basket en Midi-Pyrénées

Sur courant alternatif, les joueurs de Grégory Debuire ont bien cru pouvoir prendre les commandes après la pause avant de lâcher prise.

Grégory Dumas et l’AB 81 ont manqué de constance face à Malaussanne (photo : Guillaume Poumarede)

Albi débute bien par deux tirs longue distance d’Adam Williams, qui rappelle aux spectateurs tarnais que sa classe naturelle ne l’a toujours pas quitté.

Sa passe pour Johari Belgroun trouve preneur, mais la défense locale n’est malheureusement pas en place, et les joueurs de Malaussanne ne s’en laissent pas compter (9-9, 4e).

Plus réalistes et rigoureux des deux côtés du terrain, les visiteurs prennent l’avantage au cœur du premier quart, bien emmenés par un Maxence Hery très sobre et un Ndiasse Samb présent sous le cercle (9-17, 6e).

En manque de réussite en attaque et de concentration dans leur moitié de terrain, les Albigeois bouclent le premier quart temps avec 10 longueurs de retard après un tir lointain de Malick Ndiaye (12-22, 10e).

Empêtrés dans le tir extérieur, sans réussite, les joueurs de Gregory Debuire commettent trop d’erreurs et manquent d’intensité, alors que les visiteurs sont un peu plus réalistes et structurés (12-28, 12e).

Progressivement, Tom Maries et ses coéquipiers retrouvent du rythme, mais il manque encore de l’application pour réellement revoir l’AB 81 dans le match (18-33, 15e).

Jessy Mutombo permet à Albi de poursuivre dans la même dynamique, et une défense plus intense permettent aux Verts de revenir à moins de dix longueurs (27-36, 19e).

Encore irréguliers dans l’engagement et la concentration, les Tarnais vont toutefois beaucoup mieux, à l’image d’un Calvet opportuniste et d’un Timon malin. A la pause, Gregory Dumas et les siens sont revenus dans le match (33-40, 20e).

Le troisième quart débute comme le premier par un tir lointain de Williams, mais la réussite n’est pas encore totalement revenue dans les mains albigeoise.

Bon an mal an, Hery et les siens tiennent bon en ce début de deuxième mi-temps (36-46, 22e). La rencontre, un peu mal jusque-là, gagne en rythme, avec un duel Ndiaye Mutombo intéressant. Dumas à mi-distance ramène Albi à 5 points (44-49, 24e).

Plus volontaires en défense, les hommes de Gregory Debuire manquent de rigueur mais démontrent davantage d’envie et restent à courte distance de Malaussanne avec un Mutombo inspiré (48-53, 26e).

Plus en rythme en attaque, les partenaires de Jérôme Vachin sont sanctionnés à chaque fois par les Aquitains de loin, Lalaude en tête. Trop indisciplinés dans ce troisième quart-temps malgré une volonté évidente, les Albigeois comptent pourtant dix points de moins à dix minutes du terme (54-64, 30e).

Irréguliers, notamment dans leur investissement défensif, les locaux laissent Florent Lalaude creuser à nouveau l’écart (59-72, 33e) malgré une cohérence collective des visiteurs bien moins visible que lors de l’entame de match mais toujours aussi pragmatique.

Un peu en retard sur certaines actions, en manque de rigueur sur d’autres, les Tarnais ne peuvent revenir à hauteur d’un 2MBS au jeu plus simple mais plus efficace (60-78, 36e). Sur courant alternatif malgré quelques bons passages, l’AB 81 s’incline finalement de dix longueurs (71-81, score final).

Categories: Nationale 3

Comments are closed.