basket31.tv

L'essentiel de l'actu basket en Midi-Pyrénées

La sanction est très lourde pour les Eluzates dans ce derby Gerso-Gersois face à une solide escouade Gimontoise qui sort les crocs.

L’ensemble de la poule est prévenue, afin d’aller titiller Gimont, il va falloir être solide, avec trois victoires en trois rencontres, dont deux succès de prestiges, cette équipe affiche clairement ses ambitions.

Alors que pour les Jaunes et Rouges du BEC, le championnat sera plus délicat même si l’escadron de Ludovic Touja à largement les armes pour se battre dans la partie haute du tableau.

Amandine Riccardi et les Eluzates ne luttent pas à armes égales avec les Gimontoises (Photo : Mickaël Chaboy)

La première mi-temps offre un spectacle de très haute qualité aux nombreux spectateurs avec de l’engagement, de l’intensité, de l’envie, de la motivation.

Même si le premier acte est plutôt maladroit (11-7, 10e), les deux équipes, qui se connaissent parfaitement, s’appliquent dans le jeux et dans le dernier geste mais rien à y faire les défenses restent solides.

L’adresse arrive finalement au second quart-temps (21-13) avec une Elina Conduche on fire sur ce laps de temps là et une Marie Massat plus discrète mais tout autant efficace face au cercle adverse.

De l’autre coté du terrain, le duo Stéphanie Zamarian / Amandine Riccardi trouve la faille dans la défense locale autant à longue distance que sous l’arceau.

L’écart se creuse durant ce second acte (32-20, 20e) et la pause est la bienvenue pour les Gersoises de l’Ouest qui commencent à accuser le coup.

Quant à la seconde mi-temps, le beau jeux fait place au vrai derby Gersois, plus rude et plus physique avec plus d’engagement dans les combats.

Ce n’est pas une légende, le derby est bel et bien présent dans la salle, alors que l’adresse des Eluzates ne répond plus présente avec seulement dix petits points d’inscrits durant ces vingt dernières minutes de jeu.

Alors que, les Étoiles de Gimont brillent de mille feux grâce au duo Léa Loubet / Nelly Delage qui fait des merveilles en attaque à mi-distance et sous les cercle adverse.

Nelly Delage et les Gimontoises on largement dominé ce Derby Gersois (Photo : Sébastien Clavaud)

L’écart se creuse entre les deux formations gersoises (46-26, 30e) et la tension monte entre les joueuses avec des combats physiques toujours plus durs et des impacts douloureux.

Le derby bat son plein et la plupart des points inscrits sur ce dernier acte le sont sur la ligne des lancers francs (huit lancers pour Gimont contre quatre pour Eauze).

La bande à Chloé Marrast ne parviens pas à lutter face à l’armada Gimontoise qui continue à faire son bout de chemin cavalier seul en tête.

Ainsi Cyrille Dufaure en profite pour faire tourner son effectif et faire travailler ses filles à l’image de Marie Tramont qui se met en évidence durant ces dernières minutes de jeux avec notamment sept pions de planter.

Le derby Gerso-gersois prend fin avec la victoire nette et sans bavures des Gimontoises sur leurs plus fidèles concurrentes d’Eauze (58-30, score final) avec les premières nommées qui caracolent en tête du championnat et des Eluzates bien installées dans le ventre mou du classement.

Les scoreuses :

Pour Gimont : E.Conduche (13), L.Loubet (12), N.Delage (11), M.Tramont (9), J.Boudenne (4), M.Massat (4), M.Castadère (2), T.De Oliveira (2), E.Dauch (1), C.Portal.

Pour Eauze : A.Riccardi (9), C.Marrast (4), S.Zamarian (4), E.Hauret (4), A.Lamort (3), M.Baulac (2), L.Pedeches (2), M.Ortyl (2), M.Vicini, A.Bedouret.

Categories: NF3

Comments are closed.