basket31.tv

L'essentiel de l'actu basket en Midi-Pyrénées

Héroïques, les joueuses de François Gomez sont allées chercher après prolongation un succès qui paraissait impossible à la pause.

Magistrale, Adja Konteh a offert la victoire au TGB sur la ligne des lancer-francs (photo : Sébastien Clavaud)

A la mi-temps de cette rencontre entre TGB et ESBVA, les dés semblaient jetés (20-36, 20e) entre des Bigourdanes privées de leur maestro Ana Suarez et des Nordistes maladroites (22/73 aux tirs soit 30 %) mais faisant preuve de précautions dans leur gestion du ballon (21 passes pour 13 ballons perdus).

Entre une Laetitia Kamba présente dans tous les compartiments du jeu (16 points à 5/8, 8 rebonds, 3 passes, 3 interceptions et 1 contre) et une Virginie Brémont efficace (12 points à 4/10, 4 rebonds, 2 passes et 2 interceptions), Villeneuve avait de quoi passer une deuxième mi-temps sereine à même de conforter sa position de dauphin de Bourges.

Pourtant, c’est bien tout l’inverse qui s’est produit dans un Quai de l’Adour surpris par un troisième quart à sens unique soldé par un 18 à 7 libérateur (38-43, 30e), suivi d’une quatrième période haletante.

Acculées dans leur moitié de terrain (47-55, 37e), les Bigourdanes ont en effet su trouver les ressources pour terminer le temps réglementaire par un 8-0 synonyme de prolongation (55-55, 40e).

Comme lors des précédentes étapes de cette remontée, Angie Bjorklund (10 points à 2/6 à 3 points, 4 rebonds, 2 passes, 2 interceptions) et surtout Adja Konteh (20 points à 7/13, 7 rebonds, 10 passes) ont tenu les premiers rôles, véritables symboles de l’état d’esprit combattant d’un TGB ô combien séduisant, une nouvelle fois, dans son antre.

Mame Marie Sy Diop (6 points à 2/11, 7 rebonds, 3 passes, 2 interceptions) et Nevena Jovanovic (9 points à 3/11, 4 rebonds, 4 passes, 2 interceptions) ont eu beau tenté de faire la différence en début de prolongation, Bjorklund et Konteh veillaient au grain, et c’est finalement aux lancers que l’arrière de l’équipe de France a offert la victoire à son équipe, revenue de nulle part pour se sublimer (64-62, score final).

Dans le gros effort collectif tarbais, le tandem de la raquette Aby Gaye (12 points à 6/17, 3 rebonds) – Christelle Diallo (11 points à 5/9, 2 rebonds, 1 passe, 2 interceptions) a eu un bel impact malgré les maladresses, tandis que l’activité de Michelle Plouffe (5 points à 2/8, 11 rebonds, 1 passe, 2 contres) et Tima Pouye (6 points à 2/7, 10 rebonds, 1 passe, 1 interception) a également permis à François Gomez et ses troupes de sécuriser le rebond.

Au final, une nouvelle perf’ à domicile pour Tarbes, qui occupe désormais la quatrième place ex-aequo de Ligue Féminine à égalité avec l’ASVEL.

Les marqueuses :

Pour Tarbes : A.Konteh (20), A.Gaye (12), C.Diallo (11), A.Bjorklund (10), T.Pouye (6), M.Plouffe (5), S.Beaubrun, N.Mbandu, C.Sahun, A.Suarez (NPJ), L.Deconinck (NPJ).

Pour Villeneuve d’Ascq : L.Kamba (16), V.Brémont (12), N.Jovanovic (9), J.Gomis (7), M.Sy Diop (6), P.Akonga (4), M.Amant (4), J.Cousseins Smith (3), A.Konate (1).

Categories: Tarbes Gespe Bigorre

Comments are closed.