basket31.tv

L'essentiel de l'actu basket en Midi-Pyrénées

Après la victoire des filles de Gimont et la présentation digne des shows à l’américaine, place au match des garçons avec l’avantage pour Castéra.

Romain Pujolle et les Auscitains ont finalement eu la peau de Loic Ducor et l’ACR (photo : Sébastien Clavaud)

Auch, nanti de 14 points pour le handicap, attaque fort d’entrée de match, avec de la réussite de loin, et passe un 7 à 0 en 3 minutes à Castéra.

Un premier temps mort est demandé par Frédéric Saint-Picq pour couper cette dynamique négative et pour mettre de l’ordre dans la maison blanche.

Suite à cela, les Piranhas se réveillent et entrent enfin dans leur finale, haussant le niveau défensif.

Le ballon tourne mieux en attaque, Loïc Ducor exploite les largesses défensives et une domination au rebond se met en place.

Les changements dans le jeu intérieur leur donnent un avantage et ils en profitent pour revenir (29 à 14, 8e).

Les Auscitains laissent des points en route avec des lancer francs ratés, mais pour le moment cela n’est pas exploité par Castéra.

Beaucoup de points sont marqués dans ce premier quart temps, les deux équipes font jeu égal au score, et Auch maintient l’écart initial du handicap à l’intervalle, 33 à 19.

Le second quart temps démarre comme le précédent s’est terminé. Castéra accélère le jeu et commence à trouver des tirs ouverts après de bonnes circulations de balle, Luc Angeleri et Hugo Canas Vinuela scorent derrière l’arc.

Auch est plus lent dans le développement de son jeu, mais a quand même de la réussite (39 à 27, 14e). Les blancs refont leur retard, c’est au tour de Romain Ducor de se mettre en évidence à coup de tirs lointains, 39 à 32.

La domination de l’ACR est forte à ce moment-là, les Auscitains subissent, les Piranhas grignotent petit à petit l’écart (39 à 38, 17e). Il aura finalement fallu 18 minutes aux joueurs de Castéra pour revenir à hauteur de leur adversaire, à 42 partout.

Les dernières possessions de la mi-temps sont un échange de panier réussis de loin, Romain Pujolle répond à Loïc Ducor, et les deux équipes se quittent pour une pause bien méritée à 47 partout. L’adrénaline est au maximum entre les deux formations.

Les joueurs blancs reprennent leur marche en avant à la reprise, les frères Ducor sont en feu, avec de l’adresse de loin et une grosse défense, pour un premier écart en leur faveur (49 à 55, 23e).

Opposé à son ancien coéquipier Frédéric Edde, Cédric Leuly n’aura pu empêcher la défaite de son équipe (photo : Sébastien Clavaud)

Les Auscitains ne s’avouent pas vaincus pour autant, Théo De Prada marque par deux fois et les revoilà, lui et ses coéquipiers, devants au score (56 à 55, 25e).

Comme précédemment dans la partie, les Rouges laissent des points en route, avec trois contre-attaques avec des paniers tout cuit qui sont ratées.

Théo De Prada est partout depuis deux minutes, de loin, de près, en défense, et Auch creuse logiquement l’écart, 61 à 57.

Cédric Leuly impose sa puissance dans le jeu intérieur pour les Blancs, puis c’est un chassé croisé où sur chaque action le leadership change de main.

Romain Pujolle égalise sur un lancer franc suite à un panier primé de Cédric Leuly, et les deux formations vont se reposer un instant avant d’attaquer la dernière ligne droite, 68-68 après 30 minutes.

Les Auscitains sont sur une bonne lancée, mais lâchent bêtement des points en route, 72 à 70 après trente deux minutes.

Jusqu’à là discret, Hakim Naouri enchaîne passe décisive et panier à trois points en suivant, et les Rouges prennent 7 points d’avance dans uns salle en furie.

L’intensité monte d’un cran supplémentaire, chaque possession est très disputée, Loïc Ducor marque de très loin, mais son équipe fait trop de fautes, et Fréderic Edde très précieux dans le jeu intérieur redonne de la marge aux siens (79 à 75, 35e).

La défense de zone rouge annihile toute velléité castéroise, les Blancs n’arrivent plus à marquer (81 à 75, 36e). Loïc Firmin, jusqu’à là préservé en raison de la douleur, entre en jeu, et l’effet est immédiat dans la fluidité du jeu.  Romain Ducor plante un triple et la salle explose, les Piranhas reviennent (83 à 81, 38e).

L’intensité dans cette fin de match est dingue, et le public en rajoute un peu plus à la vue du spectacle fourni par les deux formations.

Les Auscitains sont toujours devant, Stéphane Libespere pèse avec son énergie dans la raquette, 88 à 83 avec 30 secondes à jouer. Luc Angeleri et Romain Ducor tentent une dernière fois, mais les anciens d’Auch gardent la tête froide pour convertir les lancer-francs.

Auch s’impose finalement 91 à 86 aux termes d’un match magnifique, et déjoue tous les pronostics, le plus petit sur le papier gagnant à la fin.

Les marqueurs :
Pour Auch : F. Edde (18), R. Pujolle (12), T. De Prada (12), H. Naouri (10), S. Liberpere (9), P. Colomba (6), F. Tournier (6),  N. Borie (2), J-R. Cipia (2), T. Derognard. Coach: T. Loncini.

Pour Castera : L. Ducor (24), R. Ducor (17), C. Leuly (15), L. Angeleri (9), H. Canas Vinuela (8), S. Robinson (7), L. Firmin (4), V. Sfiligoi (2), A. Chanrigaud, E. Firmin. Coach: F. Saint-Picq.

Categories: Régional

Comments are closed.