basket31.tv

L'essentiel de l'actu basket en Midi-Pyrénées

La semaine dernière, le Coquelicot Lézatois a accueilli deux équipes de l’élite pour un match de préparation qui a tenu toutes ses promesses.

Le Tarnais Jean-Frédéric Morency et son équipe ont réalisé un bon premier match en Ariège (photo : Sébastien Clavaud)

Pour cette rentrée basket 2018/2019, le Coquelicot Lezatois avait mis les petits plats dans les grands pour accueillir dans d’excellentes conditions deux équipes de Jeep Élite, Boulazac et Pau-Lacq-Orthez.

Devant un public venu remplir à ras bord les travées de la Salle Omnisports, les deux collectifs poursuivaient ainsi leur début de préparation en vue de la reprise de la saison de l’élite française.

Derrière un Akil Mitchell dominateur dans la peinture et le duo Morency-Lesca motivé face à son club formateur, le BBD a fait montre de tout son potentiel dans le premier quart temps (3-9, 4e).

Léo Cavalière et les siens ont toutefois bien réagi, l’ancien élément du pôle espoir Midi-Pyrénées ramenant rapidement son équipe à hauteur avant de passer devant (15-11, 7e).

Plus en rythme après ses deux rencontres déjà disputées le week-end précédent, l’EBPLO de Taqwa Pinero a progressivement pris le dessus dans le premier quart-temps pour finir en tête les dix premières minutes (25-19, 10e).

Dans le deuxième quart, le meneur perigourdin Kenny Chery s’est à son tour mis en valeur pour égaliser (29-29, 13e).

Dans un duel très agréable dans cette première mi-temps, les deux équipes se sont engagées dans un mano à mano qui a enthousiasmé les nombreux spectateurs présents dans la salle comble. Offensif, intense, ce match de préparation a vu Boulazac basculer en tête à la pause, d’une courte tête grâce au trio Chery-Mitchell-Morency (42-43, 20e).

Toujours aussi endiablée, la rencontre n’a pas ralenti dans le troisième quart, les deux équipes poursuivant leur lutte endiablée avec envie, même si quelques approximations logiques de début de saison se faisaient sentir.

Léo Cavalière et les Béarnais n’ont rien lâché, mais c’est bien le BBD qui l’a emporté (photo : Sébastien Clavaud)

Les deux ailiers américains Lasan Kromah et CJ Harris se sont a ce titre livrés un joli duel, entraînant leurs coéquipiers dans une course poursuite endiablée.

Après trente minutes, les deux équipes étaient ainsi à égalité, pour la plus grande joie du public lézatois, tout content de se voir offrir un dernier quart indécis (65-65, 30e).

D’entrée, le rythme de la partie s’est maintenu, restant sur un échange de coups d’éclat salutaire. Jean Frédéric Morency et Florian Lesca se sont ensuite signalés pour mettre le BBD devant à cinq minutes du terme (70-76, 35e).

Pourtant, comme sur l’ensemble de la rencontre jusqu’alors, Pau-Lacq-Orthez a immédiatement répliqué, mais les éclairs du quatuor étranger boulazacois a entrainé un écart significatif dans cette fin de match (77-84, 37e).

Malgré cela, les troupes de Laurent Vila ont sur faire le dos rond, enchaînant les stops défensifs pour revenir à hauteur sur un 6-0 plein d’énergie (83-84, 39e).

Taqwa Pinero, plein de sang froid à 3 points, a même donné l’avantage aux Verts et Blancs (86-85, 40e) avant que Raymond Cowels ne manque la réponse à mi-distance.

Un dernier lancer-franc d’Akil Mitchell réussi, et les deux équipes se sont finalement quittées sur un score de parité à la fin du temps réglementaire (86-86), une marque reflétant bien ce duel équilibré, et offrant une prolongation savoureuse à des spectateurs qui n’en attendaient pas tant.

Lors de celle-ci, Mitchell a poursuivi son chantier dans la raquette adverse, creusant un nouvel écart (86-91, 42e), mais Keller et Pinero ne l’entendaient décidément pas de cette oreille (91-94, 44e).

Dans la dernière minute, la présence du duo De Jong / Mitchell a finalement offert au BBD le gain de ce très bon moment de basket en Ariège (92-97, score final).

Categories: diaporama, National

Comments are closed.